Sommes-nous dans un monde de fous ?

Alors que l’Europe est en crise, que le feu est dans la maison, qu’il y a urgence à rétablir la compétitivité de l’économie, que nous devons réduire nos dépenses publiques, le Préfet de la Mayenne me met en demeure de faire établir une coûteuse « carte du bruit », conformément à une directive européenne du 25 juin 2002 sur l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement ! C’est ainsi que l’Europe et la gouvernance publique se disqualifient aux yeux de nos concitoyens. Je n’ai pas l’intention, eu égard aux circonstances, de demander aux conseillers généraux de la Mayenne de mobiliser nos ressources dans une telle gabegie.

L’Europe n’a pas reçu mission de nous casser les pieds sur des sujets accessoires. Nos gouvernements sont complices d’une commission qui perd de vue l’essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *